L'abbé Pierre

Publié par Dimitri Anastassov le

En ces temps difficiles, dû à la propagation du virus Covid-19, nous avons décidé de dédier ce nouvel article à la solidarité humaine, d’autant plus présente actuellement grâce à tout le personnel soignant qui se bat en prenant des risques chaque jour pour sauver les malades, et que nous remercions.

Pour illustrer cette solidarité humaine, nous vous proposons aujourd’hui d’en apprendre davantage sur L’abbé Pierre, figure emblématique et véritable porte-parole des droits de l’Homme.  

 

Henri Grouès, plus connu sous son nom de résistant abbé Pierre, est né le 5 aout 1912 à Lyon  et est mort le 22 janvier 2007 à Paris.

Guidé par sa foi en l’humanité, il fût secouriste durant son adolescence, puis, en découvrant les horreurs de la persécution des Juifs pendant la seconde Guerre Mondiale, s’engage dans la Résistance en juillet 1942. Il finit par devenir prêtre catholique et député de Meurthe-et-Moselle en octobre 1945.

Ses valeurs et son engagement ont fait de lui un symbole de la paix dans le monde.

  • Contre les dictatures et pour la démocratie
  • Contre la dictature de l'argent
  • Contre la faim dans le monde
  • Pour le droit de tous à un logement digne
  • Pour le droit d'asile, l'accueil des sans-papiers
  • Pour un dialogue inter-religieux

Toutes ces convictions l’ont mené à créer en 1949 le célèbre mouvement Emmaüs (fondé formellement le 24 mai 1969).

Emmaüs est son projet le plus célèbre aujourd’hui, mais sa notoriété est dû à son appel mémorable du 1er février 1954, sur les antennes de Radio-Luxembourg, pour aider les sans-abri lors d’un hiver glacial meurtrier.

Convaincu que l’union fait la force pour créer un monde plus juste et plus respectueux, sans inégalités, l’abbé Pierre, accompagné de ses premiers membres renommés aujourd’hui “compagnons”, donna vie à un mouvement de solidarité unique.

«Nous agissons pour que chaque homme, chaque société, chaque nation puisse vivre, s’affirmer, s’accomplir dans l’échange et le partage, ainsi que dans une égale dignité».

Emmaüs est devenu un ensemble d’associations et groupements de solidarité qui s’est développé dans 37 pays répartis sur les quatre continents d’Afrique, Amérique, Asie et Europe. Leur but, sans attache religieuse, est d’aider les plus démunis, en luttant contre la pauvreté et l'exclusion.

L’originalité du projet ? L’entière indépendance du groupe.

Les compagnons ont tous leur rôle à jouer, de manière égalitaire. Ils se réunissent tous les quatre ans, lors de l’Assemblée Mondiale afin d’organiser les futurs projets et chantiers pour les années à venir. Chaque membre du Mouvement Emmaüs International a le droit de vote.

Ces associations sont également financées grâce à une économie basée principalement sur les dons mais aussi sur la récupération et le réemploi. En effet, Emmaüs possède de nombreux locaux dans lesquels sont vendus des meubles, objets, vêtements, ou livres, donnés généreusement par qui-le-souhaite, et revendus à des prix accessibles à tous. De plus, ces lieux sont gérés uniquement par des bénévoles.

« Jamais nous n’accepterons que notre subsistance dépende d’autre chose que de notre travail »

Dans certaines régions, les groupes Emmaüs pratiquent également l'agriculture et le micro-crédit.

 

Parmi les organisations Emmaüs les plus connus, il existe également Emmaüs Habitat, la Confédération générale du logement, et SOS familles Emmaüs.

Enfin, la Fondation Abbé-Pierre entièrement dédiée à l'attribution des logements aux personnes défavorisées.

Toutes ces initiatives sont unies pour améliorer les conditions de vie des Hommes dans le monde. La valeur principale prônée est donc le sens du devoir. Emmaüs souhaite éveiller la conscience collective de chacun. Le travail se fait ensemble, main dans la main, peu importante les origines, les classes sociales ou les convictions religieuses ou politiques.

Il a pris de l’ampleur au fil des années grâce à ses nombreuses manifestations. Ses prises de parole qui dénoncent les injustices et les inégalités, ont pour but de faire connaitre leurs droits aux personnes nécessiteuses et d’inviter les privilégiées à apporter leur aide.  

 

« Unir les volontés et les actes pour s’entraider et secourir ceux qui souffrent, dans la conviction que c’est en devenant sauveur des autres que l’on se sauve soi-même ».

 

En 2020, 71 ans après le lancement de ce projet, Emmaüs continue d’agir et d’aider dans le monde entier, aidés par des milliers de bénévoles.

Nous ne pouvons donc qu’admirer ce projet unique, crée par ce grand Homme, l’Abbé Pierre, à qui nous rendons hommage aujourd’hui avec cette pièce de monnaie de 2€, fabriquée en 20012 pour le 100ème anniversaire de sa naissance.

Cette pièce est disponible sur notre site au prix de 7.95€ sur
pieces-et-monnaies.com

 

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire